Doctorant en Modélisation Physique du Bâtiment H/F

  • CDD à temps plein
  • Orléans, France
  • Publié le - réf. uw9lng

Titre : Développement d’un protocole de calibration d’un modèle numérique du bâtiment, basé sur l’exploitation des données mesuréesMots clés : Modélisation physique du bâtiment, calibration, performances énergétiques, confort, bâtiment intelligentEncadrementDirecteur de thèse : Katia CORDEIRO Enseignante-Chercheuse HDR à LINEACT CESI Campus de La Rochelle.

recrutement

Le poste proposé

Co-encadrant:

Pierre-Antoine CORMIER, Enseignant-Chercheur à LINEACT CESI Campus d’Orléans, pacormier@cesi.fr

Travaux de Recherche

Résumé du sujet de thèse

La modélisation physique joue un rôle prépondérant dans l’optimisation des performances énergétiques du bâtiment. Les modèles existants impliquent notamment la réalisation d’approximations sur les phénomènes physiques et la prise en compte de données expérimentales. Ces sources d’incertitudes peuvent impacter la fiabilité des prédictions. L’objectif globale de la thèse est de mettre en place un processus de calibration pour garantir la fiabilité des modèles.

Programme de travail

Tâche 1 : Étude bibliographie

L’objectif de l’étude bibliographique sera triple :

(i) réaliser un état de l’art des travaux de recherche liés à l’étalonnage des modèles physiques et numériques pour le bâtiment,

(ii) la compréhension des aspects théoriques liés au sujet de thèse et

(iii) une mise à niveau régulière tout au long de la thèse des avancées scientifiques concernant l’étalonnage des modèles physiques et numériques pour le bâtiment.

Tâche 2 : Expérimentation

Cette tâche sera consacrée à l’analyse des données issues de la mesure des paramètres physiques du bâtiment NR3. Il faudra en amont appréhender les particularités du bâtiment NR3 comme son architecture ou ses systèmes de gestion des données.

Tâche 3 : Modélisation numérique du bâtiment

L’objectif sera de compléter et/ou optimiser le modèle numérique du bâtiment NR3 déjà existant. Cette étape permettra d’identifier l’ensemble des facteurs d’incertitudes du modèle.

Tâche 4 : Réalisation du modèle de calibration

Le modèle numérique réalisé, il sera nécessaire d’établir un protocole de calibration afin d’en assurer sa fiabilité. Le développement se fera au travers de plusieurs étapes, notamment la définition de la méthode de calibration qui devra se baser sur les données issues du bâtiment, et le codage de la méthode. A l’issue de ce travail, Il pourra être intéressant d’étudier les possibilités de transfert du protocole de calibration à d’autres types de bâtiments.

Tâche 5 : Rédaction du mémoire de thèse

Le projet de thèse s’inscrit dans la suite des travaux menés par LINEACT CESI dans le domaine du bâtiment intelligent. Il viendra en support des travaux déjà en cours sur la région Ile de France Centre portant sur la modélisation physique du bâtiment et la maintenance prédictive et permettra de renforcer la collaboration entre les départements recherche des régions Ouest et Ile De France-Centre.

Le profil souhaité

Votre Recrutement

Ses Modalités : sur dossier et entretien.

Merci d’adresser votre candidature à M. Pierre-Antoine CORMIER (pacormier@cesi.fr) avec pour objet de mail :

« [Candidature] Titre présent ci-dessus »

Votre candidature devra comporter :

·      un Curriculum-Vitae détaillé du candidat. En cas de rupture dans le cursus universitaire, merci de donner une explication ;

·      une lettre de motivation explicitant ses motivations à poursuivre une thèse de doctorat ;

·      les résultats des MASTER 1 et 2 et les bulletins de notes correspondant ;

·      toute autre pièce que vous jugerez utile.

Merci de transmettre l’ensemble des documents au sein d’un fichier zip intitulé NOM prénom.zip.

Vos compétences :

Prérequis indispensable :

Être diplômé d'un Master 2 en mathématiques, mathématiques-informatique ou en mathématiques-physique. 

Compétences scientifiques et techniques :

-         Physique générale et/ou du bâtiment

-         Modélisation numérique

-         Analyse Statistique

-         Programmation

Compétences relationnelles :

-      être autonome, avoir un esprit d’initiative et de curiosité,

-      savoir travailler en équipe et avoir un bon relationnel,

-      être rigoureux