• Autre Production
  • Apprendre & Innover

Auteurs : Solveig Fernagu,

Autre Production

Il est difficile de penser une ingénierie de l’alternance
applicable à tous les contextes. Leur diversité, leurs
particularismes, leurs contraintes et leurs ressources
sont spécifiques (publics accueillis, rapports aux savoirs,
compétences enseignantes, marché de l’emploi, tissus socioéconomiques,
équipements et méthodes pédagogiques,
etc.). Cela rend d’autant plus ardu l’identification de ses
indicateurs d’efficacité.
Pour autant, il reste important en fonction des contextes
et des situations de rendre compte des logiques de
conception des dispositifs et de leurs fonctionnements réels,
de s’intéresser aux modalités de pilotage et de régulation
des processus de formation par alternance, aux outils et
démarches pédagogiques mobilisés (pédagogies du projet,
actives, réflexives, ou inversée, etc.) et à la nature et
l’orientation des apprentissages réalisés, pour se penchersur la qualité des pédagogies de l’alternance. C’est à cette
condition qu’il sera possible de dresser les contours d’une
alternance qui pourrait être pensée comme plus inclusive et
plus capacitante en regard des contextes où elle se déploie
et des situations dans lesquelles elle prend forme.
Ce document va chercher à donner des éléments de
compréhension en ce sens et proposer des outils de lecture
des logiques sous-tendues par les modalités d’alternance
que les acteurs mettent en place, à partir d’une définition
sur laquelle nous reviendrons en termes de construction et
d’argumentation :
Une pédagogie de l’alternance organise et relie un
ensemble de moyens, de ressources et de situations
qui oscillent entre monde de la formation et monde
du travail, et dont les itérations structurantes mettent
l’alternant en capacité de se développer.
(Fernagu, LINÉACT CESI, 2022)